Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 14:11
PhotMandartGen-22--1-.JPGIl y a des jours, l’Evangile nous prend à rebrousse poil. On a envie de passer très vite à un autre chapitre. Et pourtant il s’agit bien de la Parole de Dieu. Lors d’une retraite un Carme avait dit : « souvenez vous d’une chose : la Parole de Dieu a toujours raison ! ». Depuis cette phrase ne m’a jamais quittée lorsque je médite la Parole de Dieu. Aujourd’hui le Christ nous parle de jugement, de tribunal, de géhenne de feu pour tout ceux qui se mettent en colère contre leurs frères, qui les insultent… On est alors tenté de dire comme les disciples dans l’Evangile «  Alors qui peut être sauvé ?[1] » et Jésus de répondre « Aux hommes c’est impossible mais pas à Dieu, car tout est possible à Dieu[2] ». Jésus relit dans ce passage d’Evangile la Loi de Moïse qui prescrivait des commandements pour que la vie sociale puisse être possible. Elle était donnée au sortir de l’esclavage. D’une loi de libération elle était peu à peu devenue une sorte règlement pour être en règle avec Dieu. Le Christ nous redit fortement aujourd’hui qu’avec Dieu, l’amour n’a pas de limites, on n’est jamais quitte d’aimer. Le verset introductif de l’Evangile éclaire tout le texte : « Le Seigneur nous a laissé un commandement nouveau : Celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère[3]. » Cet Amour n’est possible que pour celui qui a accueilli l’Esprit du Christ et il découvre ainsi sa liberté nouvelle comme nous le rappelle Saint Paul dans la première lecture : « là où l’Esprit du Seigneur est présent là est la liberté[4] ». C’est cet Esprit qui nous permet de découvrir la profondeur de ces pages ardues de l’Evangile qui reste vie pour ceux qui s’en nourrissent. L’Evangile nous invite aujourd’hui à soigner notre relation à l’autre. De prendre le temps du dialogue lorsque c’est possible, avoir un regard bien veillant… Et toujours revenir vers le Tout Autre pour apprendre à accueillir l’autre et à l’aimer comme Dieu nous aime. Et si aujourd’hui nous confions dans notre prière les personnes que nous avons du mal à aimer ?
 
CF 2007


[1] Mc 10, 26
[2] Mc 10, 27
[3] 1 Jn 4, 21
[4] 2 Co 3, 17

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emmanuel Pic 14/06/2007 16:24

Hello bienvenue chez les curés... Quelle chance ils ont ces confrères d'accueillir un nouvel arrivant, ici ca fait trois ans que ça ne nous est plus arrivé...Bonne route et à un de ces jours sur le webEmmanuel