Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 18:56
Lorsque nous entendons la Parole de Dieu d’aujourd’hui, nous pourrions nous dire qu'il y a erreur de casting ! Est-ce que Dieu a choisi les bonnes personnes ? Je ne pense pas que Dieu serait un bon juré dans le jury de l’émission « la Nouvelle Star » de M6. Les critères de performance de Dieu ne semblent pas être tout à fait les mêmes que les nôtres ! Paul invite les chrétiens de Corinthe a poser un regard sur leur communauté. Il invite a faire ce constat : « Ce qu'il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi ». Dieu n'a pas choisi des personnes qui seraient parfaite ou puissantes pour témoigner de lui. C'est précisément dans la fragilité que Dieu se rend présent. Paul peut en témoigner. C'est quand il s'est retrouvé à terre, incapable de marcher, que le Christ lui est apparu. Dans l'obscure nuit qui l'étreint, il ne peut plus rien. C'est alors que le Seigneur va pouvoir agir. Paul ne peut s'en remettre qu'a d'autres pour retrouver les forces qui l'ont quitté. Il est invité à se laisser faire par Celui qui lui dira « Seule ma grâce te suffit ». Alors ce matin nous sommes invités à ne pas avoir peur de notre faiblesse. Il est vrai qu'aujourd'hui les chrétiens n’ont plus les moyens de paraîtrent, de faire des démonstrations de force. Plutôt que de nous lamenter d'être un petit troupeau, accueillons l'invitation du Seigneur relayée par le prophète Sophonie : « Israël, je ne laisserai subsister au milieu de toi qu'un peuple petit et pauvre, qui aura pour refuge le nom du Seigneur ». Aujourd'hui n'ayons pas peur ! Nous avons le Seigneur pour refuge. Il nous attend sur la montagne. Sommes nous prêts à l'écouter ? Son message nous invite à accueillir la préférence du Seigneur. Le préféré du Seigneur c'est celui qui a un coeur de pauvre, qui considère que sa seule vraie richesse c'est l'amour qu'il reçoit de son créateur et qu'il donne en retour. Le préféré du Seigneur c'est celui qui pleure en voyant pleurer son frère, qui est capable de de s'émouvoir du malheur de son frère et qui veut le consoler. Le préféré de Dieu c'est celui qui préfère la douceur à la violence. Dieu n'est pas du coté de la domination mais du coté de ceux qui souffrent et de ceux qui sont à leur côté pour les soulager. Loin d'être un texte qui invite au masochisme, le Sermon des Béatitudes nous invite au bonheur et en même temps il nous pose la question du sens de ce bonheur que tout homme recherche. Aujourd'hui il y a tant de bonheurs frelatés ! Combien de personnes recherchent le bonheur dans leur vie et finalement ressente de l'amertume au fond de leur coeur ? Ce bonheur proposé par le Christ ne prend pas le chemin de la facilité ou du plaisir éphémère. Ce bonheur proposé a le parfum de la durée. Cette invitation du Christ au bonheur nous pose une question : qu'est ce que je recherche en premier : mon propre bonheur ou le bonheur de l'autre ? Quand j'aime une personne, est ce que je recherche d'abord mon plaisir ou bien à rendre heureux cette personne ? Le bonheur chrétien n'est pas un bonheur narcissique qui nous repli sur nous mais au contraire un bonheur qui nous ouvre aux autres.  Ce bonheur est un chemin à vivre avec le Christ qui donne sans cesse sa vie pour ses amis. Le Christ ne nous donne pas de recette pour vivre heureux. Il nous indique une direction, une manière d’être. Chacun avec son histoire, son tempérament peut inscrire dans sa vie les Béatitudes. Dans son discours sur la montagne, le Christ a rejoint par sa parole des cœurs en attentes… Tous n’ont pas été touchés par l’ensemble des Béatitudes… Chacun à son chemin de bonheur proposé par Dieu. Pour certains il passera par la douceur, d’autres par la consolation pour consoler à son tour, d’autre par l’engagement au service de la justice… Ce matin, Dieu vient  nous rejoindre au cœur même de notre aspiration au bonheur. Nous sommes tous différents et unique et pourtant unis par cette même recherche du bonheur. Alors laissons retentir chacune de ces béatitudes et accueillons celle qui nous parlera pour qu’elle fasse son œuvre dans notre vie.

 

 

« Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux »

« Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise »
« Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés »
« Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés »

« Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde »

« Heureux les cœurs pures : ils verront Dieu !»

« Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu »

« Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux »

CF 2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Homélies dominicales
commenter cet article

commentaires