Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 21:54


Trois mots percutants. Quand on n'a plus de regard, quand on n'est plus qu'un mendiant de reconnaissance et d'amour. Quand on n'a plus que le cri pour être quelqu'un au-delà de sa nuit sans fin. Soudain, un mouvement de foule vous ébranle. Au-delà de la souffrance qui vous cloue à terre, une espérance s'insinue dans la faille de l'armure entrouverte par quelqu'un. Ce quelqu'un vient, saura-t-il vous voire ? Saura-t-il me voire ? Saura-t-il me reconnaître autrement que cette foule qui m'enferme dans ma mendicité et ma cécité ? Finalement, ne serait-ce pas la foule qui est aveugle ? Sait-elle qu'elle accompagne le Fils ? Et si j'osais me laisser regarder par le Fils, moi qui ne peux regarder ? Vais-je enfin pouvoir contempler la lumière ? Ma seule ressource est le cri. Le cri, ce n'est pas la parole, c'est une bouteille jetée dans la mer du désespoir. Sera-t-elle récupérée ? La foule couvre ce cri, elle se fait écran, mais l'espoir est plus fort... L'espoir, si souvent déçu, resurgit au plus profond de l'âme et ne peut être tu. Tant de cris ont déjà été étouffés car troublant notre quiétude et notre confort apparent. Ce cri va enfin être reçu par Celui qui criera tous nos désespoirs et nos abandons sur cette croix où l'innocence et la dignité sont bafouées. Le cri est reçu et la foule en est retournée. Elle se penche enfin vers celui qui est assis et qui attend l'heure de la délivrance. D'écran, la foule se fait relais de la Parole qui relève.

CONFIANCE, le mot est lâché. Il ne pourra plus être enfouie par celui qui le reçoit. Il est le don de l'énergie pour s'ouvrir à la grâce qui va vous relever et vous rendre votre dignité. La confiance va restaurer l'image perdue par tant de luttes et de mépris. La confiance va permettre à la deuxième invitation de se réaliser.

LEVE-TOI, enfin le moment est venu de se mettre en route. L'espoir d'un but est enfin advenu. La vie va tenir sa promesse, ma nuit n'est pas sans fin, je vais bientôt apercevoir la lumière. Se lever, c'est consentir à la vie, c'est vouloir combattre les forces de mort qui veulent s'emparer de moi. Se lever, c'est devenir disciple de Celui qui me met debout pour accueillir la vraie vie.  Se lever c'est me ré-accueillir tel que je suis : un être aimé, appeler à aimer.

IL T'APPELLE. Sans confiance et sans vie, comment puis-je accueillir cette interpellation inouïe.  L'appel du maître de la vie nous convoque au meilleur de la vie. Il nous appelle à (re)donner le meilleur de ce qu'il nous à donner pour nos frères. La vie devient plus forte que la mort qui nous clouait au sol. L'Appel me conduit à demeurer mendiant. Je deviens mendiant de la vie de mes frères. Je suis appelé à permettre à mes frères de s'ouvrir à cette vie que mon cri a permis de faire jour et de les appeler comme moi à la vraie louange de celui qui nous a tout donné.


            Encore aujourd'hui, par la médiation de l'Eglise, le Seigneur continue d'appeler à la vraie vie les hommes de notre temps. Saurons-nous entendre Jésus nous dire « appelez-le » ? Cet appel débouchera sur la confiance et mettra en route des personnes paralysées par tant de souffrances, de doutes, de manques de confiance en la vie. Ainsi nous serons porteurs de vie si nous nous faisons obéissants à l'appel du Christ à jamais vivant. Oui la foi peut sauver et conduire des hommes et des femmes sur le chemin de la vie. « Jésus dit : « Va, ta foi ta sauvé. » Aussitôt il retrouva la vue et il suivit Jésus sur le chemin ».


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Méditation
commenter cet article

commentaires