Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 10:45

Le temps est bien gris pour un dimanche. Les balais d'essuie-glaces vont et viennent sur le pare-brise en un ballet régulier. 75 kilomètres sous un gros crachin. J'ai le temps de me remémorer ce que j'ai vécu avec Jean qui sera bientôt ordonné. J'ai le temps aussi de penser aux diacres de mon diocèse qui forment un véritable corps fort de près de 40 membres. Ils sont très divers par leur appartenance sociale, professionnelle mais ils ont en commun d'être signes de la charité de Dieu envers tout homme. La cathédrale m'apparaît dans une vision romantique cernée de brume. Il faut ensuite marcher à travers les gouttes qui mouillent. Je retrouve enfin le sec dans ce merveilleux vaisseau de pierres qui depuis 800 ans nous fait signe que Dieu est bien présent sur cette terre manchote. Je suis vraiment dans ma maison de famille et j'y découvre des centaines de visages dont une bonne partie m'est familière. C'est la joie des retrouvailles, notamment avec ceux que j'ai quittés pour aller vers d'autres cieux. Je marche au milieu de mes frères qui un jour se sont prosternés, la face contre terre, devant l'autel. Je croise bien des regards qui en disent long... La liturgie commence par une marche, tout un symbole. Cette marche va vers l'autel où tous les regards convergent. Une liturgie qui va nous offrir des gestes maintes fois répétés mais qui ne prennent aucune ride. La liturgie va encore nous offrir une de "ces cérémonies dont l’Église catholique a le génie. (Brunot FRAPPAT, La Croix n°37769). Deux hommes s'avancent pour exprimer leur disponibilité à l'appel du Seigneur. "Me voici" et tout est dit. Ce oui a la densité d'une vie déjà bien remplie. Il est conforté par l'acquiescement des épouses. Le Gloire à Dieu éclate comme une symphonie de joie. Suivra l'abandon de deux hommes à la miséricorde de Dieu pour devenir des signes et des ministres de sa tendresse infinie. Le prêtre que je suis ne peut rester de glace devant un tel don. Chaque ordination est l'occasion de raviver le don reçu. On ne peut décrire le ressenti si l'on ne l'a pas vécu sois même. On ne peut l'exprimer sans risquer de le rapetisser. Cette communion fraternelle entre ministres ordonnés se vit au delà des mots.


Dieu qui as enseigné aux ministres de ton Église

      à servir et non à se faire servir,

accorde à tes serviteurs Jean et René,

      que tu choisis aujourd'hui pour le ministère de diacre,

      d'agir selon l'esprit de l'Évangile,

      d'être plein de douceur dans son service

      et fidèle à te prier sans cesse.

Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu,

      qui règne avec toi et le Saint Esprit,

      maintenant et pour les siècles des siècles.

Oraison d'ouverture de l'ordination des diacre


Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article

commentaires