Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 17:52


Cela fait combien de temps que cet homme n'a plus de regard ? Combien de temps qu'il est assis dans l'indifférence générale ? Quel est donc ce tumulte qui vient le sortir de sa torpeur ? Que de bruit et d'agitation ! Il faut qu'il sache, que ce passe-t-il. Il demande. S'il n'a pas la vue, il a la curiosité de ceux qui veulent connaître et comprendre. Il a la simplicité de demander. On lui répond. Ah c'est ce Jésus dont on parle tant. Il passe par là. C'est une aubaine ! Il faut la saisir mais comment faire avec cette foule ? Le pauvre aveugle n’à d'autre ressource que le cris. Il n'a pu rien mais il lui reste la parole qui se fait plainte. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pu s'exprimer. Son cri sort de ses entrailles. Un enfantement se prépare. La foule veut anéantir le cri. La vie se veut plus forte et le cri retenti de nouveau. Le Sauveur arrête sa marche. Il fait venir cet aveugle qui a crié. "Il n'oublie pas le cri des malheureux" (Ps 9, 13). L'homme se retrouve devant Celui qui voie et qui donne la vue. Rencontre immense entre celui qui a tout et celui qui n'a rien. "Que veux tu que je fasses pour toi ?" Est ce que je sais ce que je veux que tu fasses pour moi Seigneur ? La réponse est lumineuse "Seigneur, que je vois". Le Christ donne ce qu'il a de plus précieux : son regard. Ce regard qui guérit, qui relève, qui dit tout l'amour d'un père pour ses fils. Ce regard prend place dans un regard vide. Il devient rempli des merveilles de Dieu. Désormais l'aveugle sera porteur du regard de celui qui Sauve et relève. Suis je prêts à accueillir un tel regard sur ma vie ?


Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Méditation
commenter cet article

commentaires

Claire 20/11/2008 10:15

Ce qui me touche le plus dans ce texte, c'est que Jésus ne se contente pas de le guérir en devançant son désir.  Il lui demande quelque chose, il respecte sa liberté.

yayon 17/11/2008 20:30

ouaahahhhh!!!Et avoir des yeux qui voient ne suffisent pas toujours (bien au contraire) à voir avec le regard du christ!Merci pour ce texte qui nous rappel que notre regard se doit d'être entretenu car il ne suffi pas de le recevoir ou l'accueillir, il faut aussi lui faire une place, une vrai et définitive dans sa vie et ça là qu'est nore combat!