Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 21:09



La journée avait si bien commencé. Pour une fois j’arrives en avance un matin (un exploit !). Je retrouve les confirmands et leur joie de vivre. Nous prenons le temps de la prière puis nous-nous improvisons nez et essayons de reconnaître des odeurs venant tantôt agresser les narines, tantôt les ravirent… Nous regardons aussi de plus prêt les gestes, les rites de la confirmation qui nous rappellent qu’elle est d’abord un don. Et puis chacun prend un temps de désert… Je suis impressionner de voire chacun s’isoler et pendant une demie heure prendre le temps de s’arrêter, de se poser et d’être seul avec sois même et avec Dieu. L’heureux aumônier de l’enseignement public quitte les lieux vers 16h05 ravi d’avoir passé ce temps nourrissant avec des jeunes motivés. Tout va se gâter alors. Je me retrouve face à une barrière de sécurité qui interdit l’accès à ma chère rue Tour Carrée. J’ouvre ma vitre et salue le plus cordialement possible le préposé à la barrière et lui explique que dans une demie heure je dois être dans une chapelle à Equeurdreville pour célébrer deux baptêmes. Rien n’y fait…. « Je veux pas le savoir ». J’essaye alors de prendre un autre chemin. Même réponse impossible de passer : Carnaval. Le Carnaval la veille du dimanche des Rameaux !!!! Inouïe ! Rebelote j’explique au préposé à la barrière que dans 20 minutes je célèbre deux baptêmes et que je dois rentrer chez moi pour récupérer ce qu’il faut pour le baptême. Il m’explique un itinéraire qui me fait repasser devant la première barrière où je me suis heurté à un refus catégorique pour passer. Je lui explique. Le monsieur de la barrière me dit alors « Vous inquiétez pas m’sieur c’est un d’mes gars. Vous lui dites que vous venez de ma part, de la part de Michel, y va vous laisser passer ! ». Je repars donc sans me décourager en voyant tout de même l’heure défiler. Re barrière et finalement passage et je peux prendre mon rituel et le déroulement des baptême. J’arrive ric rac à la chapelle et nous célébrons dans la joie le baptême de Clémence et de Lucas. Pour une fois un chant sympas : « Que chaque Enfant porte sa pierre…. ». C’est toujours un moment heureux que de pouvoir partager un moment de joie familiale tout simple mais tellement sincère…. Il est presque 17h50 et nous signons les registres…. J’arrive à la sacristie pour me préparer à célébrer la messe anticipée des rameaux et voici qu’une furie déboule dans la sacristie et commence à m’incendier de reproches car nous allions avoir… 5 minutes de retard ! Cette dame qui à plus de 70 ans se pleint parce qu’on risque d’avoir 5 minutes de retard à cause de deux sales mioches qui ont eu le touppé d’être baptisé avant la messe par une aumônier de jeunes qui ne peut pas toujours ce plier aux horaires paroissiaux. Quelle tue joie alors que je viens d’accueillir deux nouveaux frères et sœurs…. Je découvre que dans l’Eglise il y a aussi des Tati Danielle…. Il était pourtant moins 10 passé et nous avons commencés à l’heure. Je suis d’ordinaire stoïque mais là j’avoue que je n'étais pas loin d’exploser. La faisant sortir prestement de la sacristie je pu mettre la chasuble et muni de mon rameaux qui n’était pas d’olivier, je me retrouvai devant une belle assemblée pour un samedi soir. Je croisa l’effroi des regards lorsque rameaux humidifié était brandit et lâchait sa rafale d’eau (il ne faut jamais lésiné sur la quantité !!!!). Après 1 heure 10 de célébration, je suis un peu lessivé mais heureux d’avoir pu partager des moments de bonheur…. Je repars avec le sentiment du devoirs accompli et le cœur remplis de ces visages, de ces sourires, de cet affreux bonhomme Carnaval et de cette ….. Tatie Danielle. Et voilà que je me retrouve devant un adjoint de sécurité féminin au milieu de la chaussée, bras en croix (ça ne s’invente pas). Et me revoilà reparti pour un périple très aléatoire dans les rues de Cherbourg pour enfin retrouver mon chez moi. Je hais le carnaval...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article

commentaires

Isabelle 06/04/2009 14:46

Quelle journée mémorable! Il faut de tout pour faire l'Eglise, même si parfois ce tout semble un peu trop... Quant au Carnaval aux Rameaux, ça se passe de commentaire!En espérant que la Semaine qui commence sera plus sereine!

Marc 06/04/2009 11:53

Et dire que certaines personnes affirment haut et clair que les curés ne méritent pas le salaire qu'on leur donne et qu'ils feraient mieux d'aller travailler à l'usine !... Amitiés - Marc de Picauville

Nitt 05/04/2009 23:09

Aïe, c'est pas toujours facile!Bon, et pour Tatie Danielle, qu'elle aille en paix, elle mérite davantage de prières pour l'adoucissement de son âme et l'élargissement de son coeur que de la colère (qui pourtant semble logique et juste, je l'avoue)...