Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 21:58


« Dites aux gens qui s’affolent : Prenez courage, ne craignez pas[1]. » Tels sont les premiers mots que nous entendons aujourd’hui à la messe de ce dimanche. En ces temps de rentrée il peut être bon de les méditer. Bien souvent on s’affole, on a peur parce que qu’il y a de la nouveauté. Entrée d’un enfant en CP, en sixième, en seconde. Changement d’Etablissement. Pour les adultes, il faut parfois changer de poste ou se réorienter. D’autres connaissent la dure réalité du chaumage. Bref nous sommes tous confronté à du neuf en ces temps de reprise. Il faut aussi habiter de nouveau rythme de vie au quotidien. Pourtant la première lecture nous invite non pas à avoir peur, à se replier sur nous même. Au contraire c’est une lecture pleine d’espérance et de promesse.

 

Ce que nous réserve cette nouvelle année nous ne le savons pas. Ce que nous savons, c’est que des surprises nous attendent. Alors prenons courage et ne craignons pas de parcourir cette nouvelle année. L’Eglise ressemble parfois à un bureau des pleurs. On se lamente sur ce si ou cela. On passe alors à côté de ce qui est en trin de naître. Nous devons accepter que la logique de Dieu ne soit pas forcément la notre. La première lecture nous parle de la Vengeance de Dieu. Cette vengeance c’est de redonner vie à ce qui est mort. Dans l’Evangile nous voyons Jésus redonner vie à un sourd et muet. Quand on est privé de communication on est comme mort car vivre c’est être en relation avec d’autres. Le chanteur Grégoire l’a bien compris lorsqu’il dit dans sa chanson « Merci » : « car ce qui tue c'est le silence ». Alors ne craignons pas puisqu’en Jésus Dieu s’est mit du coté de la vie. Prenons le temps en ce début d’année scolaire de prendre un peu de temps pour nous remettre à l’école de celui qui nous réunis chaque dimanche. Nous découvrirons peut être que nous n’avons pas a avoir peur mais au contraire que nous avons à grandir dans la confiance que Dieu est bien à l’œuvre dans l’Eglise et dans le monde. Laissons-nous réinterroger par l’Evangile comme cette foule témoin d’une renaissance. Bien souvent nous passons à coté de Jésus sans le voir, sans prendre le temps de l’écouter. Alors si nous ne voulons pas nous décourager essayons au cours de cette année de prendre des temps de pose avec Dieu. A chacun de trouver les moyens pour y parvenir.

 

Aujourd’hui laissons retentir en nous la Parole de Jésus « Effata ! » « Ouvre-Toi ! ». Seigneur viens ouvrir mon cœur, mon intelligence, tout ce qui fait ma vie pour que tu y sois présent et agissant. Vient combattre en moi tous mes désirs de fermeture. Donne moi des yeux qui savent regarder, des oreilles qui savent écouter, des mains qui s’ouvre pour accueillir et offrir, un cœur qui aime toujours d’avantage, des pieds qui n’on pas peurs de me faire avancer à ta suite. Alors merci Seigneur de m’invité à ne pas craindre mais au contraire à oser sortir de mes peur, de mon mutisme, de ma misère car j’ai du pris à tes yeux.



[1] Is 35, 4

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Méditation
commenter cet article

commentaires