Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 20:42

"Béni soit l'homme qui met sa confiance dans le Seigneur, dont le Seigneur est l'espoir. Il sera comme un arbre planté au bord des eaux, qui étend ses racines vers le courant : il ne craint pas la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste vert ; il ne redoute pas une année de sécheresse, car elle ne l'empêche pas de porter du fruit." Qu'il est heureux d'entendre ces paroles au coeur du Carême qui creuse en nous la faim et la soif de Dieu. Le Seigneur nous donne aujourd'hui une arme pour vivre l'épreuve du désert : la confiance. Cette confiance nous avons à la recevoir comme un don de Dieu et à la demander dans la prière. La confiance n'est pas une assurance tous risques. Elle est un carburant qui nous permet d'avancer sur le chemin qu'à emprunter le Chirst : celui de l'Amour du Père et du prochain. Sans cette confiance, le Christ n'aurai jamais vécu la folie de la Croix. Sans la confiance intrépide de l'enfant qui se sait aimer,  Thérèse de Lisieux n'aurai jamais oser devenir victime de l'Amour de Dieu. Pour elle "c'est la confiance, rien que la confiance qui doit nous conduire à l'Amour" (LT 197). Il ne s'agit alors plus d'accumuler de bonnes actions pour plaire au bon Dieu, mais de se tenir en sa présence tel un enfant tenant la main de son Père et de se laisser aimer. Nous serons alors entraînés à aimer toujours davantage, car "une âme embrasée d'Amour ne peut rester inactive"  (Ms C [36r°] Thérèse de Lisieux). Cet amour est redoutable car il s'uppose l'oubli de soi mais il est chemin de vie. C'est un chemin étroit dont l'Amour de Dieu est la boussol pour se repérer. Pour marcher sans risquer de se perdre laissons l'Esprit Saint devenir le pilote de notre coeur. Nous ressemblerons alors à un arbre bien irigué portant des fruits en abbondance.

CF 2006

Partager cet article

Repost 0
Published by FEREY christophe - dans Méditation
commenter cet article

commentaires