Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 10:44

Guerande-met-du-sel-spirituel-aux-vacances_article_main.jpg

 

Deux mois pour vivre différemment, reprendre souffle. Du temps pour s’assoir et se mettre en présence. Devant Toi qui m’attends depuis tant de jours, tant de nuits… Je peux enfin m’assoir et m’apaiser auprès de Toi. J’ouvre les mains, tu sais ce qu’elles contiennent. Toi qui m’as tout donné, je te redonne tout. Ne rien garder tout recevoir. Viens me redire au creux de l’oreille ta parole pour qu’elle m’éclaire et me guide. En ta présence de vent de tempête devient brise légère. Je découvre alors que j’ai encore faim, que j’ai besoin de me nourrir. Le quotidien est happant et nous laisse guerre le temps de prendre le temps pour se réinscrire dans une relation qui se nourri de présence, d’écoute, de prière. Un peu d’oxygène reçu pour repartir d’un pas plus léger. Quelques jour avant d’ouvrir une nouvelle année scolaire, l’apôtre Philippe nous offre non pas une formule mais des paroles qui sont finalement ce que doit être la mission du témoin, du chrétien. « Viens et tu verras » (Jn 1, 46). Au fond nous n’avons rien d’autre à dire à celui qui est en recherche. Viens, tu n’as rien à perdre et tu verras. Témoigner du Christ c’est permettre à l’autre de le rencontrer. Mais c’est impossible si nous même nous ne vivons pas cette rencontre au quotidien. Alors n’ayons pas peur nous ne savons pas d’avance ce qui se passera. Ce qui est sur c’est que je rencontrerai le Seigneur sans doute manière inattendue si je sais le reconnaitre. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article

commentaires