Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 15:24

Nous les voyons arrivés avec leurs bouilles d’enfants. Certains sont insouciants, d’autres portant déjà des poids. Certains ont un regard lumineux, d’autres plus sombre. Ce qui est sur, c’est que la vie pousse en eux. Je les revoie encore franchir pour la première fois la porte de la véranda et déjà prendre leurs marques dans cette maison qui petit à petit devient la leur. Semaine après semaine ils reviennent avec leur énergie débordante parfois un peu difficile à canalisée. La confiance et l’amitié grandissent dans une terre meuble qui se laisse façonner. Je les revoie encore portant leur aube blanche à la fois émus et fiers de franchir l’étape. L’aumônier n’en ai pas moins ému. Une question lui traverse l’esprit : le chemin avec eux  va-t-il s’arrêter là ? L’étape va-t-elle se transformer en terminus ou en nouveau départ ? Mystère de la liberté. La pastorale est une alchimie bien complexe faite d’accueil, d’écoute, de confidences, de rires partagés, de recadrage parfois, de prière…. Et puis à la rentrée suivante je les voie revenir. Ils ont déjà grandi. La confiance est inscrite au cœur de notre relation. Ils franchissent la porte avec leur sac bien rempli et le jette comme lorsqu’on rentre au port. Pourquoi accostent ils à ce port ? Pourquoi y viennent-il avec le visage des beaux jours ou des jours pluvieux ? Je n’ais pas la réponse. C’est leur part de mystère que je ne pourrais jamais atteindre. En tout cas il m’offrent un beau cadeau : les voir grandir. Entendre leurs questions. Ce week-end nous avons posé notre sac à Saint Sauveur. La joie se lisait dans leurs regards. Ce week-end je me suis aussi arrêter pour les regarder grandis par la rencontre, le jeux, la prière, le risque sous contrôle de l’accrobranche. Et si l’aumônerie était cette eau que le Seigneur donne à sa graine pour grandir ? En tout cas il faut la patience du jardinier et respecter la durer de la pousse. Pourtant l’aumônier ne peut pas se contenter d’un rôle de spectateur, il doit être avec ceux qui lui sont confiés. Quitte à risquer sa vie à la tyrolienne !

 



"Va et devient"

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans On a pas des mêtiers faciles
commenter cet article

commentaires

yayon 21/03/2010 21:10



je dirais même plus "vas, vis et deviens" ! ^^
dis donc ça vole haut à Cherbourg faut pas avoir le vertige de prendre un peu de hauteur . 
on s'ennuit pas chez vous 



Anne-Claire 21/03/2010 18:38


Mais, ce n'est pas toi sur la photo...
Et vive l'AEP ;-)