Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 00:03


Jésus vient d’achever sa journée après avoir parlé à une foule nombreuse et opéré des guérisons. Il repart vers la maison pour prendre du repos bien mérité. Et voici que deux hommes ont l’audace de le suivre et de réclamer à leur tour une guérison. Jésus est sans doute harassé par sa journée. Pourtant les deux hommes vont jusqu’en sa maison où il pensait sans doute trouver un refuge pour son repos. Jésus voit ces deux aveugles qui ont eu le culot de le suivre jusqu’ici. Que leur foi doit être grande !  A moins qu’ils veulent eux aussi, tout simplement, leur part du « gâteau ». Jésus semble étonné. « Croyez-vous que je puisses faire cela ? » Jésus semble ici s’étonner de ce qu’il peut guérir ces hommes qui s’approchent de lui. « Oui, Seigneur ». Une réponse limpide surgit du cœur de ses hommes. Alors Jésus est désarmé par la foi simple mais sincère de ces deux aveugles. « Que tout se fasse pour vous selon votre foi ». Jésus se laisse convaincre par la simplicité des ces deux hommes. Il consent à ce que la grâce qu’il porte en lui vienne visiter ces deux aveugles. Ici, Jésus n’est pas Celui qui enseigne une foule mais l’humble relais de l’amour de Dieu qui guéri et rétabli dans sa dignité celui qui ose dire tout simplement « oui, Seigneur ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Méditation
commenter cet article

commentaires