Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 22:00

jesus_christ_011.jpg

« Cette parole de l’Ecriture, que vous venez d’entendre, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit ». Quelle prétention pour un homme que d’affirmer que ce qu’il vient de dire s’accomplit le jour même ! Quelle stupéfaction pour les auditeurs de Jésus ! « Faisons le taire celui-là ! Comment peut il être aussi prétentieux ?! » Jamais un homme jusqu’ici c’était accaparer la Parole, c’était identifié à elle. Seul Dieu à le pouvoir de dire : « Aujourd’hui cette parole de l’Ecriture d’accompli ». Il nous est donc demandé ce matin de poser un acte de foi. Reconnaissons nous en Jésus le Fils de Dieu, Dieu lui-même, ou bien est il pour moi un simple prophète qui récite à l’identique une parole qu’un autre lui a dite ou dictée ? Qui est pour moi Jésus ? Est il seulement un homme extraordinaire qui nous à laisser un model de vie ou bien est il plus que cela ? Aujourd’hui peut être plus qu’hier nous avons à être au clair avec notre foi si nous voulons être crédibles et dialoguer avec ceux qui ne partagent pas notre foi. Or que nous apprends l’Evangile d’aujourd’hui ?

 

Pour que le Christ puisse dire « Cette parole de l’Ecriture, que vous venez d’entendre, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit », il faut qu’il soit lui-même cette parole. Il a autorité sur elle Il en est l’auteur. Toute sa vie va être parole. Une vie qui va dire Dieu à travers ses actes, ses mots, ses attitudes. Depuis toujours le Père a laissé son Fils devenir sa Parole. Que nous apprend la parole sur Dieu ? D’abord que Dieu fait ce qu’il dit. En Genèse Dieu dit « Que la lumière soit » la lumière existe. Quand Dieu me dit « je t’aime », le Fils donne sa vie pour moi sur la Croix. Lorsque que Dieu me dit, à travers le sacrement de la réconciliation reçu individuellement, « je te pardonne tous tes péchés » ; je ne pourrais pas le croire si Jésus n’avait pas pardonné à ses bourreaux qui lui enfoncèrent les clous dans ses mains et ses pieds. Avec Dieu, l’Amour n’est pas seulement un concept ou une idée philosophique. Il est accompagné d’actes concrets qui se voient et qui s’entendent dépassant le simple sentiment. Jésus peut incarner cette parole car il est habité par l’Esprit Saint. « L’Esprit du Seigneur est sur moi car il m’a consacré par l’onction ». Il est donc le Seul prophète habilité à prendre la Parole ; à être lui-même la Parole. Etre consacré veut dire littéralement appartenir à celui qui me consacre. Or le Fils appartient tout entier au Père. Alors il n’est plus libre ? Se serai méconnaître la vrai nature de Dieu. En lui il n’y a aucun désir de possession, il n’y a qu’un désir de libération. Il va allait jusqu'à poser un interdit à Adam pour qu’il soit libre de transgresser sa Loi. Sans interdits, la liberté n’existe pas car dans ce cas je ne peux pas me déterminé face à la loi. La loi existe parce que nous sommes des hommes et des femmes libres. Toute démocratie qui se respecte est un état de droit.  Or Dieu n’a jamais pu se résoudre à abolir la liberté humaine. Il acceptera que le Peuple puisse lui être infidèle et adorer d’autres dieux ce qui le conduira à l’Exil. C’est pour cela que nous voyons dans la première lecture le peuple pleurer. Il découvre le gouffre qui s’est installé entre lui et la Loi du Seigneur. Une loi pour permettre aux croyants d’être libres. Mais Dieu ne regarde pas en arrière ce qui l’intéresse c’est notre présent, là où se joue notre avenir par les choix que nous faisons. Dieu leur fait alors cette déclaration à travers son prophète « Ce jour est consacré au Seigneur votre Dieu ! Ne prenez pas le deuil, ne pleurez pas ! ». Nous même depuis notre confirmation nous sommes consacré au Seigneur. Nous lui appartenons et l’annonçons car l’Esprit Saint habite en nous. Chaque fois que nous disons le Notre Père, nous lui demandons que sa volonté se fasse dans notre vie. Or sa volonté c’est de faire reculer la tristesse dans notre propre vie et dans celle des personnes que nous rencontrons. Depuis notre confirmation nous sommes envoyez pour porter la Bonne Nouvelle à nos frères et la manifester par notre vie. Demandons au Seigneur de venir ravivez en nous le don qu’il nous as fait le jour de notre confirmation. Demandons lui de nous apprendre la véritable liberté que son Esprit Saint suscite en nous. Viens Seigneur chasser en nous toute peur. Viens Seigneur nous rappeler que c’est dans nos frères que nous te découvrons et en particulier les plus pauvres, les petits. Viens Seigneur inscrire en nous ta parole « La joie du Seigneur est votre rempart ! »

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Homélies dominicales
commenter cet article

commentaires