Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 22:30

images.jpg

 

Mon ange,

 Je te salue puisqu’aujourd’hui on fait mémoire de toi dans la liturgie. En prêtre obéissant au rituel que je suis ; je n’ai pas faillit à mon devoir. J’ai donc célébré la mémoire des « saints Anges Gardiens ». Je dois te faire un aveu. Il ne va sans doute pas t’épouvanter puisque tu sais déjà tout de moi. Je ne te prie jamais et pourtant ce soir je t’ai célébré. Nul scrupule, nul peur, nul appât du gain ne me guidait. Simplement la volonté de faire ce que l’Eglise demandait. Mais quand même…. Ce pourrait-il que Dieu t’ai confié ma pauvre personne ? Mais alors à quoi « sers » tu ? C’est vrai que je n’ai pas eu encore de gros pépins mais quand même j’ai eu ma dose normal d’ennuies… Alors quoi ? Tu dors de temps en temps ou tu m’oublie ?... Je ne vais quand même pas te mettre en accusation puisse que je manque de preuves. Et puis apparemment là où tu crèche on n’y dort pas, on loue. Peut être qu’au fond tu n’es pas mon assurance tous risques. Se serai mal connaitre Dieu, que de croire qu’il puisse nous exonérer de notre responsabilité. Alors quoi ? Peut être es tu là pour protéger ma foi qui parfois vacille tel la flamme ténue d’un cierge. Peut être ne t’ais-je pas remarqué lorsque j’étais sur une ligne de crête, trop heureux d’atteindre le bout sans être tombé dans le gouffre. Alors je n’ai pas pensé qu’une présence pouvait me donner cette force invincible qui refuse la défaite. Seigneur je sais que tu ne viens jamais par hasard alors toi mon ange serais-tu mon hôte sans que je m’en aperçoive ? J’en ai bien peur. Apprends-moi, mon Ange, à reconnaitre, dans ces petits riens de ma vie, la trace si infime d’un passage. Donnes moi de savoir t’imiter dans la louange gratuite et d’être à ton image un visiteur discret, jamais encombrant pour ceux que je rencontre. C’est vrai mon Ange, j’ai rarement l’occasion de te parler alors merci Mère Eglise de me l’avoir permis. Ce soir je veux joindre ma voix à la tienne pour louer le Seigneur pour ces petits riens qui ont émaillés ma journée en disent sa Présence. Apprends-moi à les reconnaitre. Ce soir mon Ange, j’adresse la prière que l’Eglise m’a fait prier ce soir à la messe : «  Guide-nous, par le secours des anges, sur le chemin du salut et de la paix. » (Prière après la communion de la messe des saints Anges Gardiens).

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Spiritualité
commenter cet article

commentaires