Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 11:22


"Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup
Il enrichit ceux qui le reçoivent,sans appauvrir ceux qui le donnent
Il ne dure qu'un instant,mais son souvenir est parfois éternel
Personne n'est assez riche pour pouvoir s'en passer
Personne n'est trop pauvre pour ne pas le donner.

Il crée le bonheur au foyer
Il est le signe sensible de l'amitié
Un sourire rend du courage au plus découragé.

Si quelquefois vous rencontrez une personne qui ne vous donne pas
Le sourire que vous méritez,soyez généreux,donnez lui le vôtre.

NUL N'A AUTANT BESOIN D'UN SOURIRE QUE CELUI QUI NE PEUT EN DONNER AUX AUTRES !!."


Auteur inconnu.
 
Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 11:57


Comme un fou va jeter à la mer
Des bouteilles vides et puis espère
Qu'on pourra lire à travers
S.O.S. écrit avec de l'air
Pour te dire que je me sens seul
Je dessine à l'encre vide
Un désert

Et je cours
Je me raccroche à la vie
Je me saoule avec le bruit
Des corps qui m'entourent
Comme des lianes nouées de tresses
Sans comprendre la détresse
Des mots que j'envoie

Difficile d'appeler au secours
Quand tant de drames nous oppressent
Et les larmes nouées de stress
Etouffent un peu plus les cris d'amour
De ceux qui sont dans la faiblesse
Et dans un dernier espoir
Disparaissent

Et je cours
Je me raccroche à la vie
Je me saoule avec le bruit
Des corps qui m'entourent
Comme des lianes nouées de tresses
Sans comprendre la détresse
Des mots que j'envoie

Tous les cris les S.O.S.
Partent dans les airs
Dans l'eau laissent une trace
Dont les écumes font la beauté
Pris dans leur vaisseau de verre
Les messages luttent
Mais les vagues les ramènent
En pierres d'étoile sur les rochers

Et j'ai ramassé les bouts de verre
J'ai recollé tous les morceaux
Tout était clair comme de l'eau
Contre le passé y a rien à faire
Il faudrait changer les héros
Dans un monde où le plus beau
Reste à faire

Et je cours
Je me raccroche à la vie
Je me saoule avec le bruit
Des corps qui m'entourent
Comme des lianes nouées de tresses
Sans comprendre la détresse
Des mots que j'envoie

Tous les cris les S.O.S.
Partent dans les airs
Dans l'eau laissent une trace
Dont les écumes font la beauté
Pris dans leur vaisseau de verre
Les messages luttent
Mais les vagues les ramènent
En pierres d'étoiles sur les rochers

Daniel BALAVOINE


Repost 0
Published by Christophe FEREY
commenter cet article
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 11:41
Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Spiritualité
commenter cet article
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 14:24


Quelques grains au bout des doigts

Me voici relié par ce fil si fin

Les mots que je ne n’arrive pas à te dire

Quelqu’un te les adresse

Quand je suis sans forces

Il me reste ces quelques grains

Prière dérisoire

Prière du pauvre

Prière du souffrant

Prière des heures de lutte

Accroche toi à moi et récite

Ces quelques grains sont lourds de ce que tu vis

Alors prends-les entre tes doigts et offre moi ce que tu pourras

Regarde ce chapelet

Je suis à tes côtés….

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Prière
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 21:12


"[...] rien ne saurait l’effrayer, ni le vent ni la pluie, et si de sombres nuages viennent à cacher l’Astre d’Amour, le petit oiseau ne change pas de place, il sait que par delà les nuages son Soleil brille toujours, que son éclat ne saurait s’éclipser un instant. Parfois, il est vrai, le cœur du petit oiseau se trouve assailli par la tempête, il lui semble ne pas croire qu’il existe autre chose que les nuages qui l’enveloppent ; c’est alors le moment de la joie parfaite pour le pauvre petit être faible. Quel bonheur pour lui de rester là quand même, de fixer l’invisible lumière qui se dérobe à sa foi !!!…"

 

Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus de la Sainte Face, Ms B [5r°]

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Spiritualité
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 10:01

Face au souci croissant du transport de la pastorale des jeunes, l’audacieux diocèse de Coutances et Avranches a décidé de se doter d’un nouveau mode de véhiculation. La curie diocésaine à charger le pôle diocésain  de ressources évènementielles de trouver l’outil nécessaire. Notre dynamique responsable se mit prestement en recherche et trouva l’outil idéal….

 

 

Reste à trouver l’équipage… Je vous propose  le suivant :


Commandant de bord : Jean-Christophe link (après un permis moto, le permis avion)

Chef de cabine : Anne-Claire link

Animation de la prière : Zabou link

Occupation ludique des passager : Heliette link

Le viatique en cas d’imminence de crash : David link

Si vous avez des idées pour compléter l’équipage n’hésitez pas…..

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 14:01
Repost 0
Published by Christophe FEREY
commenter cet article
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 22:20

"Je ne crois pas en Dieu, mais il me manque"

Julian BARNES, Rien à craindre, ed Mercur de France
Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 13:13
Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 20:12


Chaque jour ils sont des centaines à passer. Ils sont chargés de leur cargaison, de leurs passagers, de leur histoire. Ils n’ont pas attendu l’abolition des frontières pour les ignorer. Tous passent et ne s’arrêtent pas. Ils sont un concentré de notre humanité. Ils sont Philippins, Algériens, Russes, Américains, Japonais, Britanniques, Néo-Zélandais, Polonais… Les uns ont laisser une famille, une terre pour un salaire, d’autres partent pour rejoindre l’être aimé ou des amis ou tenter leur chance de l’autre coté de la mer, prendre quelques jours de vacances…. Ils ont un point commun : ils sont parti et se sont embarqués…Je visualise leur bateau derrière l’écran d’ordinateur. Les un vont à Pool, d’autres à Port Saïd, d’autres pour Séville, Mundra en Inde, Las Palmas, Rotterdam, Cherbourg, Tripoli… Tous se fraient un passage dans cet espace réduit. On ne peu pas arrêter un homme qui veut partir… Pourtant certains s’échouent. Ils demeurent en partance mais ne peuvent atteindre l’arrivée… Les un voguent vers leur destination d’autres sont à l’arrêt… Chaque jour c’est le monde qui passe par le Cotentin. Une terre qui se présente au milieu de la mer et qui veux nous offrir l’air du large. Une terre indomptée qui nous invite à ne pas nous installer mais à toujours être prêts à s’embarquer….

 

Vous pouvez visualiser le traffic maritime en temps réel et cilquer sur les "bateau" pour le découvrire. c'est ici link

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article