Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 10:27

Photo prise... dans le cimetierre de Sideville. Comment s'accorder les faveurs de Saint Pierre....
Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 23:08


Il y a des mots qui font mal, qui blessent, qui tuent.

Les mots peuvent ils consoler ?...

Je ne le crois pas…

Alors faut il se taire ?

Je ne le crois pas…

Que dire, que faire ?

Je ne sais pas…

Je te voie devant moi, pour te dire quoi ?

Je ne sais pas…

Nous n’avons jamais réussis à parler

Je ne sais pas…

J’ai peur de te perdre

Alors je souffre

Le silence pourra-t-il se briser ?

Je ne sais pas…

Je suis emmuré dans le silence

Libère moi par ta parole

Ça tu peux le faire

Mais ça c’est dure

Les mots peuvent libérer,

Ça je le sais…

Les mots peuvent aider à la guérison,

Ça je le sais…

Alors parle ne te retiens pas.

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Prière
commenter cet article
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 10:59
Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Photo
commenter cet article
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 20:23

"Quand je suis auprès du tabernacle je ne sais dire qu'une seule chose à Notre Seigneur : "Mon Dieu, vous savez que je vous aime." Et je sens que ma prière ne fatigue pas Jésus, connaissant l'impuissance de son épouse. Il se contente de sa bonne volonté".

Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus de la Sainte Face, LT 152
Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Spiritualité
commenter cet article
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 22:00

 

 


Peur de mourir
Avant d'avoir pu chanter
Toute la chanson de ta vie

Peur de partir
En laissant inachevée
Une histoire d'amour manquée

Peur, peur
D'être prisonniers
Peur du temps qui reste
Ou du temps qu'on a gaché

Peur, peur
Oui petite fleur
On est tous ainsi
On a peur

Peur de souffrir
Quand la main qui t'a tenue
S'en va comme elle était venue

Peur de choisir
A la croisée du destin
Le bon le mauvais chemin

Peur, peur
D'avoir tout raté
Pour un mot qui blesse
Un regard qui fait pleurer

Peur, peur
Oui petite fleur
On est tous ainsi
On a peur

De manquer son tour ou son heure
Passer à côté du bonheur
D'espérer sans fin du soleil à l'horizon
Ou de l'eau d'un puits sans fond

Peur de tout perdre
En cherchant à tout garder
Entre deux rêves et deux absences

Peur du silence
Et peur de la vérité
Le coeur au milieu du gué

Peur, peur
D'être abandonnés
Entre ceux qu'on aime
Et ceux qu'il nous faut quitter

Peur, peur
Oui petite fleur
On est tous ainsi
N'aie plus peur

De manquer ton heure ou ton tour
Passer à côté de l'amour
On connaît bien mieux
Ses trésors les plus précieux
Lorsque l'on a peur pour eux...

Peur de mourir
Avant d'avoir pu chanter


Toute la chanson de sa vie

Peur de partir
En laissant inachevée
Une histoire d'amour manquée

Peur, peur
On a toujours peur
De passer un jour
Juste à côté du bonheur

Peur, peur
Oui petite fleur
Et je te connais par coeur

Peur, peur
On a tous si peur
De gâcher sa vie
D'écouter battre son coeur

Peur, peur
Oui petite fleur
On est tous ainsi
N'aie plus peur.

 

Paroles et musique : Yves DUTEIL

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 08:44























Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Photo
commenter cet article
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 08:36


L’Evangile s’ouvre sur un jour nouveau. Le soleil se lève sur un temps qui ne sera plus le même pour ceux et celles qui seront témoins de l’imprévisible de Dieu. Le Sabbat prend fin et avec lui le temps insoutenable de l’attente. L’attente de la réponse d’un Père qui a vu son fils torturé et mourir sur une croix. L’attente que les paroles d’un Fils retentissent pour annoncer la victoire du jour sur la nuit. Revenons à l’Evangile. Nous retrouvons Marie Madeleine après le Sabbat. Celui-ci, dans la Loi Juive, prend fin quand la première étoile brille dans le ciel. Souvent c’est une étoile discrète qu’il faut scruter pour la découvrir. Il en va de même pour cet événement qui va transfigurer toute l’histoire humaine. La Résurrection du Christ traverse tous les temps et tout homme. A la suite du concile Vatican II, on peut dire que le Christ par son Incarnation s’est en quelque sorte uni lui-même à tout homme. Désormais tout homme est appelé à vivre de la Résurrection du Christ. Ce n’est pas un événement du passé mais un événement d’avenir pour celui qui en vit dès maintenant. A travers le récit que nous en fait Saint Marc, je vous propose d’en tirer quelques conclusions pour notre vie personnelles.

 

Tout d’abord nous voyons quelques femmes partir vers le tombeau. Que leur cœur doit être lourd. Et pourtant, alors que les apôtres sont terrés, emmurés dans leur peur, ces femmes osent braver le danger. Leur cœur reste ouvert même s’il est souffrant. On peut se demander ce qui peut bien les pousser à ressortir alors qu’il ne fait vraiment pas bon s’afficher comme l’ami du Christ après son exécution. Peut être est ce leur amour pour cet homme qui les poussent à aller jusqu’au bout et veulent lui témoigner leur attachement même lorsqu’il est mort. Finalement c’est vraiment l’Amour qui va, jusqu’au bout, nous sauver. Par cet amour, ces trois femmes vont devenir les porteuses du message de la Résurrection. A chaque fois que l’Amour nous fait faire un pas, nous laissons la Résurrection nous transformer et agir en nous. Alors que parfois on pense que tout est fini, qu’il n’y a plus rien à espérer, on s’accroche malgré tout. La Résurrection c’est ce levain présent dans notre vie qui nous fait parfois espérer malgré les apparences et qui nous fait dire que rien n’est jamais totalement fini. C’est sans doute cette espérance qui a poussé une juge pour enfant à regarder ce jeune qu’elle avait en face d’elle dans son bureau. A voir en lui autre chose que les délits qu’il avait pu commettre. Elle découvrit toute la souffrance qui se cachait derrière cette violence et décida de lui tendre la main en lui proposant un apprentissage chez un tailleur de pierre. Au lieu de l’envoyer en prison, cette femme a posé, pour une fois un regard d’amour sur ce jeune. Pour une fois, ce jeune n’a pas croisé la violence mais un regard qui l’a invité à prendre un autre chemin. Un chemin qui pourrai lui redonner confiance en la vie malgré les trahisons et les blessures. Ce jeune s’appelle Tym GUENARD, il est aujourd’hui éducateur et témoigne de son expérience auprès des jeunes. Il a aussi écrit le livre « plus fort que la haine ». Finalement la résurrection opère en nos vies lorsque l’amour vie devient plus forte que la peur, la haine, la violence. Elle permet bien des renaissances.

 

Retrouvons les femmes au tombeau. Elles ont rendez vous sans le savoir avec une Parole. Que dit-elle ? « N’ayez pas peur ». En ces temps d’incertitudes nous avons à lutter contre la peur qui pourrai nous envahir et nous paralyser. La résurrection devient alors pour ces femmes un appel à s’éloigner du tombeau, du lieu de la mort pour aller de l’avant avec l’assurance que Celui qu’elles ont suivie sera à leurs cotés. Avec Dieu il n’y a pas de fin. Il n’y a que des commencements. Le pire qui pourrai nous arriver c’est de croire que nous en avons fini avec la vie et qu’elle ne peut plus rien nous apporter de neuf. Tout à l’heure je baptiserais Clémence et Clément. Par leur baptême, ils nous redisent que notre vie est faite de commencements pour aller toujours plus loin. Alors ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Laissons le levain de Dieu agir en nous et notre vie se dilatera.

 

Aujourd’hui la joie de la Résurrection nous est offerte. Cette joie n’est pas légère. Elle a tout le poids de la Passion de Dieu pour les hommes. Elle renferme en elle toutes nos souffrances et nos joies. Que cette joie vienne visiter notre cœur pour que nos vies en rayonnent. Alors confiants nous pourrons aller plus loin pour vivre de nouveaux commencements.

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Homélies dominicales
commenter cet article
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 00:20

Christ est ressuscité, Alléluia
Il est vraiment ressuscité, Alléluia




Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 12:36
Christ au tombeau, cathédrale de Saint-Flour (15)


HOMELIE ANCIENNE POUR LE GRAND ET SAINT SAMEDI
(Editeur : P. Roguet)
«Eveille-toi, ô toi qui dors»

Que se passe-t-il? Aujourd'hui, grand silence sur la terre ; grand silence et ensuite solitude parce que le Roi sommeille. La terre a tremblé et elle s'est apaisée, parce que Dieu s'est endormi dans la chair et il a éveillé ceux qui dorment depuis les origines. Dieu est mort dans la chair et le séjour des morts s'est mis à trembler.

C'est le premier homme qu'il va chercher, comme la brebis perdue. Il veut aussi visiter ceux qui demeurent dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort. Oui. c'est vers Adam captif, en même temps que vers Ève, captive elle aussi, que Dieu se dirige, et son Fils avec lui, pour les délivrer de leurs douleurs. ~

Le Seigneur s'est avancé vers eux, muni de la croix, l'arme de sa victoire. Lorsqu'il le vit, Adam, le premier homme, se frappant la poitrine dans sa stupeur, s'écria vers tous les autres: "Mon Seigneur avec nous tous! " Et le Christ répondit à Adam: " Et avec ton esprit". Il le prend par la main et le relève en disant : Eveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d'entre les morts, et le Christ t'illuminera.

"C'est moi ton Dieu, qui, pour toi, suis devenu ton fils; c'est moi qui, pour toi et pour tes descendants, te parle maintenant et qui, par ma puissance, ordonne à ceux qui sont dans les chaînes: Sortez. A ceux qui sont dans les ténèbres: Soyez illuminés. A ceux qui sont endormis: Relevez-vous.

"Je te l'ordonne : Eveille-toi, ô toi qui dors, je ne t'ai pas créé pour que tu demeures captif du séjour des morts. Relève-toi d'entre les morts: moi, je suis la vie des morts. Lève-toi, oeuvre de mes mains; lève-toi, mon semblable qui as été créé à mon image. Eveille-toi, sortons d'ici. Car tu es en moi, et moi en toi, nous sommes une seule personne indivisible.

"C'est pour toi que moi, ton Dieu, je suis devenu ton fils; c est pour toi que moi, le Maître, j'ai pris ta forme d'esclave ; c'est pour toi que moi, qui domine les cieux, je suis venu sur la terre et au-dessous de la terre ; c'est pour toi, l'homme, que je suis devenu comme un homme abandonné, libre entre les morts; c'est pour toi, qui es sorti du jardin, que j'ai été livré aux Juifs dans un jardin et que j'ai été crucifié dans un jardin.

Vois les crachats sur mon visage ; c'est pour toi que je les ai subis afin de te ramener à ton premier souffle de vie. Vois les soufflets sur mes joues: je les ai subis pour rétablir ta forme défigurée afin de la restaurer à mon image.

"Vois la flagellation sur mon dos, que j'ai subie pour éloigner le fardeau de tes péchés qui pesait sur ton dos. Vois mes mains solidement clouées au bois, à cause de toi qui as péché en tendant la main vers le bois.

"Je me suis endormi sur la croix, et la lance a pénétré dans mon côté, à cause de toi qui t'es endormi dans le paradis et, de ton côté, tu as donné naissance à Ève. Mon côté a guéri la douleur de ton côté; mon sommeil va te tirer du sommeil des enfers. Ma lance a arrêté la lance qui se tournait vers toi.

"Lève-toi, partons d'ici. L'ennemi t'a fait sortir de la terre du paradis; moi je ne t'installerai plus dans le paradis, mais sur un trône céleste. Je t'ai écarté de l'arbre symbolique de la vie; mais voici que moi, qui suis la vie, je ne fais qu'un avec toi. J'ai posté les chérubins pour qu'ils te gardent comme un serviteur; je fais maintenant que les chérubins t'adorent comme un Dieu.~

"Le trône des chérubins est préparé, les porteurs sont alertés, le lit nuptial est dressé, les aliments sont apprêtés, les tentes et les demeures éternelles le sont aussi. Les trésors du bonheur sont ouverts et le royaume des cieux est prêt de toute éternité."

Lecture patristique de l'office des Lectures de la Liturgie des heures (bréviaire)
Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Spiritualité
commenter cet article
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 15:44






Repost 0
Published by Christophe FEREY
commenter cet article