Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 18:43

 

130-196-large.jpg

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens

Le Christ Jésus, lui qui était dans la condition de Dieu, n'a pas jugé bon de revendiquer son droit d'être traité à l'égal de Dieu ; mais au contraire, il se dépouilla lui-même en prenant la condition de serviteur. Devenu semblable aux hommes et reconnu comme un homme à son comportement, il s'est abaissé lui-même en devenant obéissant jusqu'à mourir, et à mourir sur une croix. C'est pourquoi Dieu l'a élevé au-dessus de tout ; il lui a conféré le Nom qui surpasse tous les noms, afin qu'au Nom de Jésus, aux cieux, sur terre et dans l'abîme, tout être vivant tombe à genoux, et que toute langue proclame : « Jésus Christ est le Seigneur », pour la gloire de Dieu le Père.

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans parole de Dieu
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 20:34

10094_z.jpg

Le Fils Prodique selon Arcabas

 

La cinquentaine bien entammée. Un visage ou peut être un regard qui me jette cette tourmante qui l'a fait dérapé et tombé. Du lourd m'est livré au fur et à mesure des pas que nous faisons dans le jardin. Ses yeux se font humides. Des larmes viennent tremper ce visage qui s'est tant durcit. Les regards se croisent sans vouloir pour autant se saisirent. "Il n'y a que vous qui puissiez me donner ce que je désir". L'homme désir rencontrer le prêtre. Un passage devient possible dans sa vie. Le fils va retrouver un père inquiet. Son inquiétude va se changer en joie. Me voici ministre des retrouvailles tant attendues. "Que Dieu tout puissant vous montre sa miséricorde. Par la mort et la résurrection de son Fils il a réconcilié le monde avec Lui et il a envoyé l'Esprit-Saint pour le pardon des péchés. Par le ministère de l'Eglise qu'il vous donne son pardon et sa paix. Et moi au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, je vous pardonne tous vos péchés". Un thérapeuthe ne pourra jamais dire une parole de pardon sur un passé tourmenté. Le pardon peut relever, je l'ai vu cette semaine. Bien sur tout n'est pas réglé pour cet homme mais il se redresse. Le retour du Fils prodigue n'est pas qu'une vieille histoire que l'on raconte à des enfants comme on raconterai le chaperon rouge. Ce n'est pas qu'un comte. Aujourd'hui encore des fils reviennent vers leur Père. La joie des retrouvaille est insondable elle a le prix d'une bien sombre traversée. 

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 17:29

A  Cherbourg nous ne reculons devant aucun support pour annoncer Jésus. Même les poubelles publiques y participent !

 

Photo0112.jpg

 

Photo0111.jpg

C'est une belle intiatives de jeunes cathos de la région de Carantan dans le diocèse de Coutances et Avranches (Manche) qui après avoir vécu un weeckend Jeunesse2000 à Caen voulait en organiser un dans la Manche. Pour en savoir plus et éventuellement s'inscrire : link

1202_Cherbourg.jpg

 

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 22:34

J’avais les yeux rivés sur mon téléphone pour twiter et facebouquer. J’étais légé ce soir là ; Heureux de la rencontre avec les enfants qui se préparent à leur première communion. « Bonjour mon petit monsieur, vous n’auriez pas une petite pièce. » Le voici planté devant moi. Une mauvaise allène éthylique agresse mes narines. « Encore un de ces SDF alcooliques enmerdants » me suis-je dit. L’envie furieuse de changer de trottoir me guette. Et puis je redresse la tête et je croise son regard. « Bonjour je ne suis un pas un petit monsieur, je mesure 1m80 ».  Je ne veux pas qu’on m'estorque je veux troquer. Je découvre qu’il a une forme d’humour particulier. Je vais sur le même terrain. Surpris il se détend. J’ai l’impression qu’il m’ouvre la porte. Je n’osais la franchir sans qu’il ouvre. Il voit ma croix mon col et me dit « à vous ête un homme près de Dieu ». « Je ne sais pas si je suis près de Dieu mais je suis prêtre oui ». La conversation s’engage, pas chiante comme parfois. Mais là il me raconte simplement et sans misérabilisme sa vie. Pendant quelques minutes je sort de la vie virtuelle. « C’est dur de remonter ». « Vous n’avez pas de vélo électrique » lui répondais-je. Un rire instantané fuse ! Que ça fait du bien. Pendant un instant nous étions en communion de rire franc et sans arrières pensées. Un regard ému s’offre à mon regard. Que ma pièce est dérisoire dans l’histoire. Je n’ai rien donné c’est lui qui a daigner me donner un peu de son humanité. Je ne l’aurai pas sauvé de sa galère ni de sa  misère mais nous nous sommes offert du rire. Quel cadeau. Je lui est promis de penser à lui quand j’allais prier avant d’aller au lit. Alors Seigneur je te confie ce frère et que tu m’as permis de rencontrer. Et si pour une fois, une rare fois je t’avais reconnu Seigneur ?

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 15:58

caravaggio016.1261610340.png

La conversion de Saint Paul du Caravage

Tu es sur ton chemin.

Certitudes assumées, revendiquées.

Le droit est pour toi.

D’un pas volontaire, affirmé tu marche

La désinvolture n’a pas sa place dans ta mission.

Les chaines sont du voyage.

Une rage d’amour te tiens aux tripes.

Tu es celui qui sait

Qui a reçu des meilleurs enseignants.

D’un pas décidé tu pars

Braver les hérétiques, les déviants de la vraie foi

Ton cœur est en paix puisque tu accompli ton devoir

Mais que ce passe-t-il ?

Tu trébuche, non tu ne veux pas tomber

Et pourtant une force t’entraine jusqu'à terre

Est-ce le trépas ?

Plaqué au sol, ta marche prend fin

Impossible de reprendre le chemin

Une lumière fait violence à ton regard

Comment soutenir une telle lumière ?

Puisque tes yeux ne voient plus

Ouvre  tes oreilles et écoute !

« Saul, Saul, pourquoi me persécuter ?»

Tu as bien entendu c’est ton prénom

Point de reproche mais une question

Seras tu reconnaitre la voix de celui que tu crois servir en sévissant ?

« Qui es-tu Seigneur ? »

« Je suis Jésus, celui que tu persécute »

l’effrois s’empare de toi

Que peut il bien se passer dans ton cœur après de tels propos ?

« Qu’es-je fais en ton nom Seigneur ? »

Ce n’est donc pas qu’une idée erronée que tu combats mais une personne.

« jamais je ne me relèverais » penses tu au fond de ton cœur contrit

Pourtant….

Une main se tent

Vas-tu la saisir ou rester implacablement à terre ?

Le ciel est comme suspendu à ta réponse.

Prends cette main, prends la je t’en prie

Vas-tu aller au delà de ta peur et oser la confiance ?

La main reste tendue, ouverte.

Audace d’avoir besoin de quelqu’un pour suivre un autre.

Ta main se décrispe et accepte le secours que tu nommeras grâce plus tard.

Est-ce le trépas ?

Non, une résurrection !

 

« Lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort » (2Co, 12, 10)

« Je vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré pour moi » (Ga 2, 20, entienne après la communion de la Fête de la conversion de St Paul)

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Méditation
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 19:12

9782718906522FS

 

Demain les sixièmes auront un temps fort bible. Un petit quizz leur sera proposer. Seriez-vous répondre ?

 

Quizz

 

Combien y a-t-il de saisons dans une année civile ?

 

Combien y a-t-il de temps dans une année liturgique ?

 

 

Quels sont les couleurs qui correspondent aux différents temps liturgiques ?

 

 

Combien y a-t-il de sacrements célébrés par l’Eglise ?

 

 

Comment appelle-t-on les livres qu’utilisent le prêtre ou le diacre pour célébrer chaque sacrement ?

 

 

Comment appelle-t-on le livre où l’on trouve les textes bibliques de la messe ou des autres sacrements ?

 

 

Comment s’appelle la prière par laquelle le pain et le vin deviennent le corps et le sang du Christ ?

 

 

Combien en dénombre-t-on ?

 

30_christ_enseignant.jpg

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 18:51

En prière

 

« Mes bien aimés, ce qui nous donne de l’assurance devant Dieu, c’est qu’il nous écoute quand  nous faisons une demande conforme à sa volonté. » (1Jn, 5, 14). Ce sont les premières paroles de la première lecture d’aujourd’hui. Combien de fois des personnes m’ont exprimé leurs questions, leurs doutes sur la prière, leur prière. Jean nous indique une piste. Lorsque nous prions, sommes nous conformes à la volonté de Dieu ? Sa volonté c’est que nous l’aimions et que nous aimions nos frères. Toute prière qui est dans ce sens est écoutée par Dieu si nous comprenons que Dieu n’est pas un magicien qui aurai une baguette magique. La prière est un combat tantôt facile, tantôt rude. Ce qui importe c’est un temps, un arrêt pour rejoindre celui qui nous attend et ne s’impatiente jamais de nous rencontrer. Offrons-lui quelques miettes de notre journée tellement remplie, saturée, surbookée, Offrons-nous cette respiration qui n’est pas obligatoire mais qui est si essentielle. La prière ne fera sans doute pas d’étincelles dans notre vie mais elle la rendra plus lourde d’une présence qui nous accompagne chaque jour. Qu’il est beau ce verbe offrir…

 

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Méditation
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 16:19

378611_10150505888064556_58269939555_8500067_834979581_n.jpg

Photo trouvée sur le site link

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 17:10

La-Paix-calligraphie0005.jpg

"Chers jeunes, vous êtes un don précieux pour la société. Face aux difficultés, ne vous laissez pas prendre par le découragement et ne vous complaisez pas dans de fausses solutions, qui, souvent, se présentent comme la voie la plus facile pour résoudre les problèmes. N’ayez pas peur de vous engager, d’affronter l’effort et le sacrifice, de choisir des chemins qui exigent la fidélité et la constance, l’humilité et le dévouement. Vivez avec confiance votre jeunesse et les désirs profonds de bonheur, de vérité, de beauté et d’amour vrai que vous éprouvez! Vivez intensément cette phase de la vie si riche et pleine d’enthousiasme.

Prenez conscience d’être vous-mêmes des exemples stimulants pour les adultes. Plus vous vous efforcez de vaincre les injustices et la corruption, plus vous désirerez un avenir meilleur et vous vous engagerez à le construire, alors vous le serez vraiment. Ayez conscience de vos potentialités et ne vous repliez jamais sur vous-mêmes, mais sachez travailler pour un avenir plus lumineux pour tous. Vous n’êtes jamais seuls. L’Église a confiance en vous, elle vous suit, elle vous encourage et désire vous offrir ce qu’elle a de plus précieux : la possibilité de lever les yeux vers Dieu, de rencontrer Jésus Christ, Celui qui est la justice et la paix."

Message 2012, de Benoît XVI, pour la célébration de la journée mondiale de la paix, N°6

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Magistère
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 14:13

89310853.jpg

 

En ce début d’année je vais laisser la liturgie vous adresser les vœux que Dieu nous adresse à chacun à travers la bénédiction solennelle de la solennité de Saint Marie, Mère de Dieu du Missel Romain.

 

C’est Dieu qui est la source de toute bénédiction :

Qu’il vous entoure de sa grâce et vous garde en elle tout au long de cette année.

 

Qu’il nourrisse en vous la foi implantée par le Christ,

Qu’il entretienne en vous l’espérance du Christ, qu’il vous ouvre à la patience et à la charité du Christ.

 

Que l’Esprit de paix vous accompagne partout, qu’il vous obtienne ce que vous demanderez et vous achemine vers le bonheur sans fin.

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article