Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

18 janvier 2007 4 18 /01 /janvier /2007 11:22

Les lectures de ce jour nous indiquent la raison de la venue du Fils dans notre monde. Depuis des siècle elle s'exprime par la formule théologique "pour nous". Désormais le Christ glorifié intercède pour nous. Toute sa vie n'a été que l'accomplissement du service du véritable sanctuaire. Or le véritable sanctuaire est l'homme lui qui est le "temple de l'Esprit". Le Christ est vraiment ce prêtre qu'il nous fallait, Lui qui a restauré pour toujours notre dignité de Fils abimée par le péché. Il était le seul capable d'offrir le sacrifice qui plait à Dieu : sa Propre personne. Nous même nous sommes invités à devenir participants du Sacerdoce du Christ. Ce Sacerdoce est au service de la Vie des hommes. Saurons nous reconnaîre en chaque homme la dignité de fils de Dieu et à le servir en conséquence ?

CF 2007

Repost 0
Published by FEREY christophe - dans Méditation
commenter cet article
18 janvier 2007 4 18 /01 /janvier /2007 11:16

Jésus est en mesure de sauver d'une manière définitive ceux qui s'avancent vers Dieu grâce à lui, car il vit pour toujours, afin d'intercéder en leur faveur.

He 7, 25

He 7, 25
Repost 0
Published by FEREY christophe - dans parole de Dieu
commenter cet article
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 10:48

Nous assistons dans cet évangile à une provocation. Celle-ci ne vient pas tant des disciples que de Jésus. Il va justifier l'injustifiable aux yeux des juifs. En effet la "profanation" du Sabbat constitue pour les juifs un vrai scandal car il s'agit d'un jour sacré réservé au Seigneur. Jésus vient nous redire ce matin que "le Sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le Sabbat".  Jésus devient ici celui qui interpréte la Loi car il en est l'auteur. Il nous indique que la Loi est d'abord au service de l'homme tel que Dieu l'a voulu : un être libre. Essayons de réacueillir aujourd'hui, l'enseignement de l'Eglise comme une source de liberté et de bonnheur proposé à chaque homme de bonne volonté. Bénissons le Seigneur car sa justice est une justice qui sauve.

CF 2007

Repost 0
Published by FEREY christophe - dans Méditation
commenter cet article
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 10:40

L'Esprit du Dieu vivant donne la vie : là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté.

2 Co 3, 6.17 (antienne de l'Evangile du jour)

Repost 0
Published by FEREY christophe - dans parole de Dieu
commenter cet article
15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 17:33

"A vin nouveau, outres neuves". Encore habités par les Noces auxquelles nous conviait hier la Parole de Dieu, nous acceuillons à nouveau un texte évoquant le mariage. Le mariage est cette communauté de vie dans laquelle deux êtres se sont choisis pour s'aimer durant toute leur vie. Dieu nous redit aujourd'hui qu'il veut former, avec chacun d'entre nous, une communauté d'Amour où chacun est reçu comme un être unique. En effet il nous a choisis pour que nous demeurions pour toujours avec Lui. Chaque jour doit être pour nous l'accasion d'accueillir du neuf. Car l'Amour produit toujours de la nouveauté. Et si les jours prochains étaient pour nous l'occasion de redécouvrir avec des yeux neufs les personnes avec qui nous vivons (le conjoint, les enfants, les amis, les collègues...) ?

CF 2007

 

Repost 0
Published by FEREY christophe - dans Méditation
commenter cet article
15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 17:22

A vin nouveau, outres neuves.

Mc 2, 18
Repost 0
Published by FEREY christophe - dans parole de Dieu
commenter cet article
11 janvier 2007 4 11 /01 /janvier /2007 13:49

22 § 1. En réalité, le mystère de l'homme ne s'éclaire vraiment que dans le mystère du Verbe Incarné. Adam, en effet, le premier homme, était la figure de Celui qui devait venir (20), le Christ Seigneur. Nouvel Adam, le Christ, dans la révélation même du mystère du Père et de son amour, manifeste pleinement l'homme à lui-même et lui découvre la sublimité de sa vocation. Il n'est donc pas surprenant que les vérités ci-dessus trouvent en Lui leur source et atteignent en Lui leur point culminant.

§ 2. « Image du Dieu invisible » (Col. 1, 15) (21), Il est l'Homme parfait qui a restauré dans la descendance d'Adam la ressemblance divine, altérée dès le premier péché. Parce qu'en Lui la nature humaine a été assumée, non absorbée (22), par le fait même, cette nature a été élevée en nous aussi à une dignité sans égale. Car, par son Incarnation, le Fils de Dieu s'est en quelque sorte uni Lui-même à tout homme. Il a travaillé avec des mains d'homme, Il a pensé avec une intelligence d'homme, Il a agi avec une volonté d'homme (23), Il a aimé avec un coeur d'homme. Né de la Vierge Marie, Il est vraiment devenu l'un de nous, en tout semblable à nous, hormis le péché (24).

Repost 0
Published by FEREY christophe - dans Magistère
commenter cet article
10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 09:14

Nous avons cru à l'amour de Dieu : c'est ainsi que le chrétien peut exprmer le choix fondamental de sa vie. A l'origine du fait d'être chrétien, il n'y a pas une décision éthique ou une grande idée, mais la rencontre avec un événement, avec une Personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive. Dans son Evangile, jean avait exprimé cet événement par ces mots : "Dieu à tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui [...] obtiendra la vie éternelle" (3.16). En reconnaissant le caractère central de l'amour, la foi chrétienne a accueilli ce qui était le noyau de la foi d'Israël et, en même temps, elle a donné à ce noyau la profondeur et une ampleur nouvelles. En effet l'Israélite croyant prie chaque jour avec les mots du Livre du Deutéronome, dans lesquels il sait qu'est contenu le centre de son existence : "Ecoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est l'Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force" (6,4-5). Jésus a réuni, en en se faisant un unique précepte, le commandement de l'amour de Dieu et le commmandement de l'amour du prochain, contenus dans le livre du Lévitique : "Tu aimeras le prochain comme toi même" Comme Dieu nous aimés le premier (cf 1 Jn 4, 10), l'amour n'est plsu seulement un commandement, mais il est la réponse au don de l'amour par lequel Dieu vient à notre rencontre.

Benoît XVI, Lettre Encylique "Deus Caritas Est, N° 1

Repost 0
Published by FEREY christophe - dans Magistère
commenter cet article
10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 09:09

Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom,

annoncez parmi les peuples ses hauts faits ;

chantez et jouez pour lui,

redites sans fin ses merveilles

Ps 104

Ps 104
Repost 0
Published by FEREY christophe - dans Spiritualité
commenter cet article
9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 14:07

Car Jésus, qui sanctifie, et les hommes, qui sont sanctifiés, sont de la même race ; et n pour cette raison, il n'a pas honte de les apppler ses frères, quand il dit : "Je proclamerai ton nom devant mes frères, je te louerai en pleine assemblée"

Hb 2, 12

Repost 0
Published by FEREY christophe - dans Spiritualité
commenter cet article