Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 09:05

 

 

 

« Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains ». Jésus tu as reçu tout l’amour du Père entre tes mains. Désormais elles seront des mains de bénédiction pour l’homme. Avant de les étendre sur la croix tu as voulu réunir tes apôtres autour d’une table pour ton dernier repas. Tes mains, qui sont encore libres, vont nous révéler que pour Dieu « le propre de l’Amour étant de s’abaisser[1] ». Il s’abaisse en se mettant à genoux, aux pieds des hommes pécheurs. Ce soir Jésus nous aimes jusqu’au bout. Vais-je recueillir cet amour qui se fait si petit pour me grandir ? Vais-je accepter que Dieu tout puissant, en Jésus, se mette à genoux à mes pieds pour me les laver ? ce soir, Jésus tu vit jusqu’au bout ce que tu a inauguré le jour de ton baptême : t’unir à tes frères pécheurs. Tu vas aller jusqu’à te faire esclave pour nous libérer de tous les esclavages que provoque le péché. Jésus, ce soir tu accompli la véritable Pacque : la libération de tes frères  qui subissent un double esclavage : celui du péché et de la mort. Pierre je comprends ton effroi. Comme toi, ce soir je ressens cet effroi que Dieu soit allé jusqu’à cet abaissement pour nous sauver et nous relever pour manifester son Amour radical.

Pourtant je ne veux pas fuir mais au contraire être au plus près de Toi Seigneur qui prend le chemin de la nuit de la croix pour entrer dans la lumière de la Résurrection.

 

Seigneur, comme toujours, tu accompagne ton geste d’une Parole. Vais-je l’entendre ce soir ?  « Si donc moi, le Seigneur et le maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns les autres » ? Se laver les pieds les uns les autres, c’est être serviteurs avec le Christ de nos frères qui sont en attente de libérations. Attente de paix, de joie, d’Espérance. Ce soir Seigneur je veux te confier tous mes frères esclaves de la tristesse, de l’angoisse, de la souffrance, de la violence, de l’ignorance de ton Amour. Seigneur ce soir je te confie tous les frères de la paroisse que je ne sais pas aimer ou que je refuse d’aimer. Je vais te les remettre lorsque le diacre déposera sur l’autel le pain et le vin que tu as pris entre tes mains ce soir là. De nouveau j’entendrai ta Parole me dire « Ceci est mon corps livré pour vous et pour la multitude, ceci est mon sang versé pour vous et pour la multitude ». Tes mains seront ouvertes pour offrir à chacun ta vie donnée. Que ton corps et ton sang viennent guérir ce soir toutes mes blessures qui ferment les porte à ton amour.

 

Seigneur tu as voulu que ta Parole « faite cela en mémoire de moi » soit confiée à des mains pécheresses qui accueillent ton Pardon. Ces mains qui ont reçu l’onction du Saint Chrême pour être des mains consolatrices, bénissantes, fortifiantes. Prions ce soir pour nos frères prêtres qui ont la charge d’agir en mémoire du Seigneur, en son Nom. Ils sont les pauvres signes d’une Vie donnée librement et gratuitement. Seigneur, ce sont ces mains parfois calleuses que tu as choisie pour te livrer à travers les sacrements où tes enfants sont abreuvés de ta vie et de ton amour. N’ayons pas peur ce soir de venir à la source de chacun de ces sacrements où Jésus livre sa vie par amour pour tous les hommes. Avec Jésus nous allons « élever la coupe du Salut et invoquer son Nom. Oui Seigneur comment te rendrais-je tout le bien que tu m’as fait ? ».

AMEN

 

[1] Thérèse de l’Enfant Jésus de la Sainte Face, Ms A, 2v°

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Homélies dominicales
commenter cet article

commentaires