Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Christophe FEREY
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis  prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE
  • Bonjour, je m'appelle Christophe, j'ai 34 ans et je suis prêtre pour le diocèse de Coutances et Avranches depuis le 10 juin 2007. J'ai été ordoné par Mgr Stanislas LALANNE

Recherche

21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 21:19

Souvent le photographe est une chasseur à la recherche de sa proie photographique. Parfois la quête de clichés se transforme en belles rencontres. En  voici quelques unes en clichés…

 

 

 

http://lh5.ggpht.com/_OFAVi2rnMZk/S89LTCbdWUI/AAAAAAAAIkE/bqIbHFx0ZZw/s800/_DSC0889.jpg

 

http://lh5.ggpht.com/_OFAVi2rnMZk/S89NkddAayI/AAAAAAAAIkY/a9t-ajGpQAg/s720/_DSC0922.jpg

 

 

 

 

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 19:05

 

Je me souviens. Il y a 5 ans j'étais à Audouville chez ma mère. L'impatience était palpable. Nous attendions le successeur. Avec cette question qui nous traversait : qui peut succéder à un tel pape ? Comment prononcer un autre prénom à la prière eucharistique ? J'espérais secrètement sans y croire trop que le conclave ne dura que peu de temps. Une Église sans pape est une Église orpheline, un navire sans commandant. Il y avait eu déjà une fausse alerte. Nous étions mercredi. La radio était allumée et on annonce la fumée blanche. Une douce euphorie mêlée à un questionnement. Qui est donc le nouvel élu ? J'allume la télévision. Il y a effectivement une fumée blanche qui s'échappe d'un cheminée et des cloches sonnent. Il semblerai que cette fois si c'est la bonne. Dieu va nous offrir le nouveau successeur de Saint Pierre. Un Cardinal diacre apparait à la Loggia de la basilique Saint Pierre. Je retiens mon souffle et j'entends le prénom Joseph. C'est le cardinal Ratzinger. Il était tellement favori pour l'élection que je n'y croyais pas. C'est donc lui notre nouveau pasteur qui doit conduire l'Église au nom du Christ sous la conduite de l'Esprit Saint. Habemus papam "nous avons un pape ! Il apparait sur la loggia. Je découvre un homme humble. Il offre son sourire à cette foule qui était en attente. Quels vont être les axes de son pontificat ? Nous n'orrons doute la réponse lorsqu'il sera achevé. Je penses qu'il a bien saisi l'un des besoin actuel des croyants : l'intériorité. On le voit à travers les célébrations liturgiques qu'il préside. Il y a plus de place pour le silence. Le rite est déployer dans une beauté qui élève. J'ai aussi l'impression que c'est un homme qui désirs dialoguer avec le monde. Il s'agit d'un dialogue exigent. Pour dialoguer il faut bien se connaitre. Aussi le pape invite-t-il les chrétien à se former. Il nous rappelle les fondamentaux avec sa première encyclique :  "Dieu est Amour". Il nous invite à rechercher la vérité lui qui a pris comme devise "coopérateur de la vérité". Cette vérité est contenu en Christ, il nous faut donc sans cesse nous tourner vers lui. On le dit froid alors que c'est de la timidité. Souvent derrière le timide il y a un cœur capable d'une grand attention à l'autre. Je suis souvent frapper de voir le pape prendre du temps pour la rencontre personnelle alors qu'il est presser par un emplois du temps  chronométré à la seconde. Il est impressionnant également de voir les foule venir à lui pour l'écouter. Les jeunes sont venu en nombre à Paris. Les audiences générales données à Rome n'ont jamais attirées autant de monde. Peut être un signe que notre monde est en recherche ?... Malgré quelques maladresses de communication, sa parole est écoutée... sinon pourquoi les médias se déchaineraient elles. Face eau drame de la pédophilie le pape à cette réponse : la compassion envers les victimes et l'appel à la responsabilité des auteurs qui doivent répondre de leurs actes tout en affirment que les prêtres ne sont pas tous des pédophiles. Le pape s'est mis humblement au service de la vérité évangélique. Elle n'est pas facile à dire dans notre monde et pourtant nous ne pouvons pas nous terre. "Si les hommes se taisent, les pierres crieront". Prions pour que la foi du successeur de Pierre ne défaille pas et grandissons dans notre fidélité au Christ et à l'Église qui est notre mère.

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 19:46

sacrement-des-malades1.jpg

 

14 hommes et femmes, âgés de 40 à 93 ans, avaient rendez-vous avec le Seigneur au cour de l’eucharistie dominicale. Pour la première fois je le donnerais dans ce cadre communautaire. Chacun venait avec sa faiblesse, sa difficulté, ses combats, sa souffrance. Dans l’Évangile du jour, Jésus demande à Pierre « m’aimes tu ? » et Pierre de répondre : « oui tu sais tout, tu sais bien que je t’aimes ». Cette même question était posée à ses 14 personnes. Comme Pierre, elles étaient invitées à se getter à l’eau c’est à dire à faire un acte de confiance vis à vis de Dieu. La liturgie du sacrement fut simple et belle. Un beau chant à l’Esprit saint préparai les cœurs à recevoir la grâce de l’Esprit Saint. L’imposition des mains se fit dans un silence que je senti nourri de prière. Geste ancestral que le Christ utilisa lui même pour soulagé les souffrants qui venaient à lui. La prière d’action grâce, pour l’huile, demandait à Dieu de manifester son amour pour ceux qui allaient recevoir le sacrement. Puis ce fut l’onction d’huile sur le front et les mains des personnes. « Thérèse, par cette onction sainte, que le Seigneur, en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint ; Amen ; Ainsi vous ayant libéré de tous péché, qu’il vous sauve et vous relève » . En leur tenant leur main je leur adressait ensuite une parole qui me venait en tenant compte parfois de ce que je savait de la personne. J’ai senti la puissance de l’Esprit Saint agissante à travers le sacrement. Beaucoup de visage se sont embrumés de larmes d’émotion. Je ne me suis jamais autant senti instrument du canal de la grâce de Dieu. Ce matin le Seigneur m’a offert un moment rare. Alors merci Seigneur et donne moi d’être toujours plus disponible à la grâce que tu m’as offerte le jour de mon ordination.

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans On a pas des mêtiers faciles
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 22:07

http://lh5.ggpht.com/_OFAVi2rnMZk/S6vUdipz_SI/AAAAAAAAIY8/I349oYMgliU/s640/DSCF4074.JPG

 

Je ne sais pas te parler

Et pourtant j’ai envie d’entrer en amitié

Une amitié choisie qui s’est livrée sans retenue

Et pourtant je veux me retenir et ne pas trop m’approcher

Je ne sais pas te parler

Et pourtant j’ai envie de ta présence

Une présence délicate qui se fait parole et tendresse

Et pourtant je veux rester seul car l’amitié coûte

Je ne sais pas te parler

Et pourtant j’ai envie que tu me parles

Ta parole se fait murmure pour que l’ami fasse silence

Je ne sais pas te parler

Alors viens m’apprendre tes propres mots

Ton langage deviendra mien et une même langue nous unira

Viens Seigneur, ton ami se sent indigent

Il est bien dépourvu et il ouvre enfin ses mains

Les mains ouvertes, il veut te rencontrer

Alors viens Seigneur ne tarde pas

Ton fruit est mûr, viens le déposer en ces mains qui ne peuvent plus rien retenir.

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Prière
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 21:13

"Une foi adulte et mûre est une foi profondément enracinée dans l’amitié avec le Christ. Le Seigneur nous appelle amis, fait de nous ses amis, nous donne son amitié. Le Seigneur définit l’amitié d’une double façon. Il n’y a pas de secrets entre amis : le Christ nous dit tout ce qu’il entend du Père ; il nous donne pleinement sa confiance et, avec la confiance, également la connaissance. Il nous révèle son visage, son cœur. Il nous montre sa tendresse pour nous, son amour passionné qui va jusqu’à la folie de la croix. Le deuxième élément, avec lequel Jésus définit l’amitié, est la communion des intentions. « Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande » (Jn 15, 14). L’amitié avec le Christ coïncide avec ce qu’exprime la troisième demande du Notre Père : « Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ». A l’heure de Gethsémani, Jésus a transformé notre volonté humaine rebelle en une volonté conforme et unie à la volonté divine. Dans cette communion de volontés se réalise notre rédemption : être amis de Jésus, devenir amis de Dieu. Plus nous aimons Jésus, plus nous le connaissons, plus grandit notre liberté véritable, plus grandit la joie d’être rachetés. Merci, Jésus, pour ton amitié !"

 

Benoit XVI, Bénédictus, Ed MAGNIFICAT, p 124

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Spiritualité
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 22:36

_DSC0444.jpg

 

La Pixo démarre et je quitte mon chez moi bien confortable. Je prends la direction des confins de la paroisse. Le GPS, ce désormais fidèle compagnon, me guide et me permet d’arriver sans m’égarer. Je découvre une maison qui m’ouvre sa porte. Nous prenons place et pendant plus de deux heures nous allons nous rencontrer. La parole se fait libre et chacun se sent en confiance. Je ne suis pas chez moi, il me faut me laisser accueillir, me faire le plus faible. Au fur et à mesure de la rencontre je découvre comme un trésor à travers ce que mes hôtes me livre de leur vie. Je suis étonné que la parole soit si facile. Je venais pour une préparation au baptême et j’ouvre une autre porte, celle du mariage chrétien… La rencontre devient nouveau chemin pour ceux qui ont accepté d’accueillir un autre dans leur vie. Une porte s’est ouverte et elle n’aime pas les verrous….

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans On a pas des mêtiers faciles
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 11:08

Rien de tel qu'une bonne cure de sourrires !

 

Marche-Pascale-2010.jpg

Repost 0
Published by Christophe FEREY
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 10:47

http://lh4.ggpht.com/_OFAVi2rnMZk/S8WBljhEsjI/AAAAAAAAId8/IZ6wZ62BefA/s512/_DSC0488.jpg

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans christopheferey
commenter cet article
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 13:52

http://lh4.ggpht.com/_OFAVi2rnMZk/S8RaqYg23lI/AAAAAAAAIac/k1RdbzMgdsQ/s720/_DSC0313.jpg

 

 

« L’enclos s’est vidé de ses brebis ». Pour deux semaines l’aumônerie devient un paquebot à quai qui s’est vidé de ses passagers. Pour quelques jours la maison devient notre. Il y a comme un manque… Ses enfants jeunes l'ont quittés. Cette maison est faite pour l’accueil. Sa porte n’aime pas qu’on la verrouille. Pourtant elle a besoin aussi de temps de respiration. Alors repose-toi car tu vas les retrouver ces jeunes rieurs, dynamiques qui ne te font pas la vie facile mais qui te rende si belle. Tu as plusieurs siècles derrière toi, pourtant tu n’as pas pris une ride !

 

http://lh5.ggpht.com/_OFAVi2rnMZk/S8RapMGYxUI/AAAAAAAAIaY/rSoYODuvjH8/s720/_DSC0312.jpg

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans On a pas des mêtiers faciles
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 10:27

_DSC0561.jpg

 

Il me nargue avec son EOS 7D !

Il me nargue avec son regard affûté !

Il me nargue avec ses photos d’une beauté saisissante !

Il me nargue avec ses prises de risque inimaginables pour un cliché inimitable !

Bref il me rend envieux de son talent…

Surtout qu’il continue à apprendre à regarder…

Repost 0
Published by Christophe FEREY - dans Mon voisin
commenter cet article